Description de l’Unité du Sommeil de l’Hôpital Raymond Poincaré
L’équipe médicale
L’équipe paramédicale
Les examens réalisés au Centre
L’activité de l’Unité du Sommeil
La recherche
Publications scientifiques
Pour se rendre à l’Unité du Sommeil
 
 
  Description de l’Unité du Sommeil de l’Hôpital Raymond Poincaré  
 
  Implanté au cœur de l’Ouest francilien, à Garches (92), l’Hôpital Raymond Poincaré est un service de l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (AP-HP). Il assure une triple mission de soins, d’enseignement et de recherche. Grâce à une activité pluridisciplinaire et organisée, il est aujourd’hui un centre de référence à la fois pour les hypersomnies rares et pour la prise en charge de la personne souffrant de handicaps lourds.  
 
 
  • Pour nous contacter :
  •           Unité du Sommeil
              Hôpital Raymond Poincaré
              104, boulevard Raymond Poincaré
              92380 Garches
              Secrétariat : 01 47 10 79 40 / Fax 01 47 10 79 43
     
     
     
      Au sein de l’hôpital, l’Unité du Sommeil assure le diagnostic et le suivi de patients atteints de troubles du sommeil, et est dotée d’un personnel expérimenté dans la prise en charge de patients souffrant de troubles neurologiques lourds.  
     
      L’équipe médicale Retour en haut de page
     
      L’équipe médicale est pluridisciplinaire : neurologues, pneumologues et médecins généralistes.  
     
     
    L’activité du sommeil est coordonnée par le Dr Maria-Antonia QUERA-SALVA, neurologue et médecin spécialiste du sommeil de réputation internationale.
    L’Unité de Sommeil est rattachée au Service de Physiologie et d’Explorations fonctionnelles dont le chef de service est le Pr Frédéric LOFASO.
    Dr Maria-Antonia QUERA-SALVA Dr Sarah HARTLEY
     
     
     
  • Les praticiens attachés sont :
  • Dr Sarah HARTLEY, coordonnateur du Centre de Référence Hypersomnies Rares
    Dr Ghassane M’ROUE, pneumologue
     
     
      L’équipe paramédicale Retour en haut de page
     
     
  • Les techniciennes du service sont :
  • Mme Mikhaelle BOHIC
    Mme Line FALAISE
    Mme Betty GARNIER
    Mme Catherine MOULIN
  • Le secrétariat du service comprend :
  • Mme Evelyne GAGNON
    Mme Sylviane JARDIN
     
     
     

     
      Mme Sylviane JARDIN Mme Line FALAISE  
     
       
      L’équipe de l’Unité du Sommeil de Garches  
     
      Les examens réalisés au Centre Retour en haut de page
     
      L’Unité du sommeil de Garches réalise le bilan et le traitement des troubles du sommeil suivants :  
     
     
    • Insomnie
    • Hypersomnie
    • Syndrome d’Apnées du Sommeil (SAS)
    • Troubles du rythme veille-sommeil
    • Parasomnies
    • Troubles du sommeil liés aux maladies neurologiques
     
      L’Unité prend en charge les adultes et les adolescents. Une consultation dans le service est proposée à tout patient. Elle est parfois suivie par une exploration du sommeil.  
     
      Les examens du sommeil que nous réalisons au centre :
     
     
     
  • Enregistrement polysomnographique (PSG)
     
  •  
      Cet enregistrement permet de connaître l’architecture du sommeil et de trouver la cause d’un sommeil perturbé. Certains patients peuvent faire leur enregistrement à domicile, mais pour d’autres une ou deux nuits d’hospitalisation s’avèrent nécessaires.  
      La réalisation de l’examen nécessite la pose d’électrodes sur la tête. L’activité du cerveau est enregistrée pendant la nuit et est ensuite analysée par votre médecin. Un enregistrement du sommeil est toujours suivi par une consultation pour discuter avec votre médecin des résultats de votre examen.  
     
     
  • Test de Latence d’Endormissement (TILE) et Test de Maintien d’Eveil (TME)
     
  •  
      Tandis qu’une PSG enregistre votre sommeil nocturne, le TILE et le TME mesurent votre somnolence ou votre capacité à rester éveillé pendant la journée. L’étape essentielle dans le diagnostic d’une hypersomnie demande une PSG préalable, suivie par une journée d’enregistrement à l’hôpital, pendant laquelle vous passez 5 tests. L’examen se termine à 18h00.  
     
  • Actimétrie ou actigraphie
     
  • L’actimétrie est proposée à tout patient souffrant d’un trouble du rythme circadien. Elle permet de mesurer votre rythme veille-repos pendant plusieurs semaines grâce à une montre placée sur votre poignet.
     
     
      L’activité de l’Unité du Sommeil Retour en haut de page
     
      L’Unité est dotée de 2 lits d’enregistrement avec vidéosurveillance et d’une permanence d’infirmières de sommeil la nuit, permettant des explorations d’une haute qualité.  
     
     
    L’activité de consultation est assurée par le Dr Maria-Antonia QUERA-SALVA et le Dr Sarah HARTLEY, et une cohorte de patients atteints d’hypersomnie idiopathique et de narcolepsie est suivie au centre.
     
    Active dans la recherche clinique, l’équipe œuvre en permanence pour améliorer la qualité des soins proposés aux patients souffrant d’hypersomnie, avec la mise en place des consultations dédiées au conseil génétique et au suivi prénatal.
     
     
      La mise en place du Dossier Médical Partagé (DMP) pour le Centre de référence des Hypersomnies Rares a permis un meilleur suivi de tout patient atteint d’une hypersomnie.


    Depuis la labellisation "Centre de Référence Hypersomnies Rares" du Centre de Garches, son activité est croissante, avec une augmentation d’environ 15 à 20% par an des consultations et des hospitalisations. La qualité de la prise en charge des patients narcoleptiques et hypersomniaques a également pu être améliorée. Ainsi, le délai de prise en charge moyen est évalué à moins de 7 jours, grâce à la mise en place d’une consultation "Hypersomnies Rares" réservée toutes les semaines. Mais ce court délai ne peut être obtenu que si la demande de consultation initiale, notamment quand elle émane du médecin généraliste, est clairement “étiquetée” Hypersomnie. La rapidité de la prise en charge d'un hypersomniaque dépend donc de la “qualité” de la demande car il arrive qu’un patient soit adressé au Centre pour un bilan à la recherche d’un SAS (Syndrome d’Apnées du Sommeil) et qui se révèle finalement être un hypersomniaque. Pour une consultation non "Hypersomnies", c'est-à-dire pour les autres pathologies du sommeil (insomnie, SAS...), le délai varie de 2 à 4 mois suivant le médecin du Centre.
     
     
      La recherche Retour en haut de page
     
      Les projets de recherche actuellement menés par l’Unité du sommeil sont :  
     
    • L’activité des agonistes de la mélatonine
    • Chez les patients insomniaques
    • Chez les patients déprimés
       
    • Les troubles du rythme veille-sommeil
    • Chez les patients traités pour des tumeurs intracrâniennes
       
    • La somnolence chez les conducteurs
    • L’effet des stimulants
    • L’effet de la luminothérapie
       
     
     
    • Les troubles de sommeil chez les patients souffrant de troubles neurologiques
    • La myotonie de Steinert
    • Les traumatismes crâniens
     
     
      Publications scientifiques récentes Retour en haut de page
     
     
  • (1) Lopes MC, Quera-Salva MA, Guilleminault C. Non-REM sleep instability in patients with major depressive disorder : subjective improvement and improvement of non-REM sleep instability with treatment (Agomelatine). Sleep Med. 2007, 9(1) : 33-41.

  •  
  • (2) Quera-Salva MA, Vanier B, Laredo J, Hartley S, Chapotot F, Moulin C et al. Major depressive disorder, sleep EEG and agomelatine : an open-label study. Int J Neuropsychopharmacol. 2007, 10(5) : 691-696.

  •  
  • (3) Bensmail D, Quera-Salva MA, Roche N, Benyahia S, Bohic M, Denys P et al. Effect of intrathecal baclofen on sleep and respiratory function in patients with spasticity. Neurology. 2006, 67(8) : 1432-1436.

  •  
  • (4) Philip P, Leger D, Taillard J, Quera-Salva MA, Niedhammer I, Mosqueda JG et al. Insomniac complaints interfere with quality of life but not with absenteeism : respective role of depressive and organic comorbidity. Sleep Med. 2006, 7(7) : 585-591.

  •  
  • (5) Quera-Salva MA, Blumen M, Jacquette A, Durand MC, Andre S, De VM et al. Sleep disorders in childhood-onset myotonic dystrophy type 1. Neuromuscul Disord. 2006, 16(9-10) : 564-570.

  •  
  • (6) Blumen MB, de La Sota AP, Quera-Salva MA, Frachet B, Chabolle F, Lofaso F. Tongue mechanical characteristics and genioglossus muscle EMG in obstructive sleep apnoea patients. Respir Physiol Neurobiol. 2004, 140(2) : 155-164.

  •  
  • (7) Poissonnet CM, Iwatsubo Y, Cosquer M, Quera-Salva MA, Caillard JF, Veron M. A cross-sectional study of the health effects of work schedules on 3 212 hospital workers in France : implications for the new French work schedules policy. J Hum Ergol (Tokyo). 2001, 30(1-2) : 387-391.

  •  
  • (8) Planes C, D’Ortho MP, Foucher A, Berkani M, Leroux K, Essalhi M et al. Efficacy and cost of home-initiated auto-nCPAP versus conventional nCPAP. Sleep. 2003, 26(2) : 156-160.

  •  
  • (9) Quera-Salva MA, Philip P, Taillard J, Letrequeser R, Allain H, Garcia-Acosta S et al. Study of the real situation of improvement by Zopiclone in treatment of insomnia among persons working during night shifts. Rev Neurol (Paris). 2002, 158(11) : 1102-1106.

  •  
  • (10) Blumen MB, Perez de La SA, Quera-Salva MA, Frachet B, Chabolle F, Lofaso F. Genioglossal electromyogram during maintained contraction in normal humans. Eur J Appl Physiol. 2002, 88(1-2) : 170-177.

  •  
  • (11) Elbaz M, Roue GM, Lofaso F, Quera-Salva MA. Utility of actigraphy in the diagnosis of obstructive sleep apnea. Sleep. 2002, 25(5) : 527-531.

  •  
  • (12) Lofaso F, Quera-Salva MA. Polysomnography for the management of progressive neuromuscular disorders. Eur Respir J. 2002, 19(6) : 989-990.

  •  
  • (13) Gajdos P, Quera-Salva MA. Respiratory disorders during sleep and myasthenia. Rev Neurol (Paris). 2001, 157(11 Pt 2) : S145-S147.

  •  
  • (14) Leger D, Stal V, Quera-Salva MA, Guilleminault C, Paillard M. Disorders of wakefulness and sleep in blind patients. Rev Neurol (Paris). 2001, 157(11 Pt 2) : S135-S139.

  •  
  • (15) Quera-Salva MA, Lainey E, Leger D, Santos C, Billiard M. Delayed wakefulness-sleep rhythm syndrome and melatonin. Synthesis of existing studies. Rev Neurol (Paris). 2001, 157(11 Pt 2) : S126-S129.

  •  
  • (16) Lofaso F, Leroux K, Quera-Salva MA, M’Roue G, D’Ortho MP, Isabey D et al. Snoring detection during auto-nasal continuous positive airway pressure. Eur Respir J. 2002, 19(1) : 108-112.

  •  
  • (17) Delafosse JY, Leger D, Quera-Salva MA, Samson O, Adrien J. Comparative study of actigraphy and ambulatory polysomnography in the assessment of adaptation to night shift work in nurses. Rev Neurol (Paris). 2000, 156(6-7) : 641-645.

  •  
  • (18) Annane D, Quera-Salva MA, Lofaso F, Vercken JB, Lesieur O, Fromageot C et al. Mechanisms underlying effects of nocturnal ventilation on daytime blood gases in neuromuscular diseases. Eur Respir J. 1999, 13(1) : 157-162.

  •  
     
     
      Pour se rendre à l’Unité du Sommeil Retour en haut de page
     
     
  • Plan d’accès à l’Hôpital Raymond Poincaré de Garches :
  •  
     
       
     
     
  • Accès par la route :
  • Autoroute de l’Ouest (A13), sortie Versailles Nord - Vaucresson puis direction Vaucresson - Garches.
  • Départementale 907 (ancienne nationale 307) depuis le pont de Saint-Cloud, via Saint-Cloud et Garches.
     
     
     
  • Accès par le train :
  • Gare Paris - Saint-Lazare, en direction de Saint-Nom-la-Bretèche.
    Arrêt : Garches - Marnes-la-Coquette, puis bus n°360 ou n°460
     
     
     
  • Accès par le tramway :
  • Ligne T2 : La Défense → Issy-Val-de-Seine.
    Arrêt : Parc de Saint-Cloud, puis bus n°460
     
     
  • Accès par le bus :
  • Bus n°460 : Boulogne - Gambetta → Boulogne Pont de Saint Cloud (métro)
    → Vaucresson Gare SNCF
  • Bus n°360 : La Défense → Hôpital de Garches (Terminus)
  • Bus n°26 : Boulogne Pont de Sèvres (métro) → La Celle Saint-Cloud
    Gare SNCF → Arrêt Hôpital de Garches
     
     
      Pour trouver le service au sein de l’Hôpital Raymond Poincaré :
    L’Unité du Sommeil se trouve au rez-de-chaussée du Pavillon LETULLE, et les consultations sont au rez-de-chaussée du Pavillon GROSSIORD.
     
     
       
     
     
    Dernière modification le 14/10/2010 20:10:12