Un bipolaire peut-il vivre seul ? On vous répond

par mathis | 13 Sep 2023

La vie quotidienne peut être un défi pour de nombreuses personnes atteintes d’un trouble bipolaire, et la question de savoir si elles peuvent vivre seules soulève plusieurs préoccupations. Dans cet article, nous allons explorer les différents aspects de cette question en examinant les avantages et les défis potentiels pour une personne atteinte de trouble bipolaire qui envisage de vivre seule.

Les adaptations nécessaires au quotidien

Vivre seul avec un trouble bipolaire peut nécessiter certaines adaptations spécifiques afin d’assurer une gestion efficace de l’état de santé mentale de la personne concernée. Ces adaptations peuvent inclure :

  • La mise en place d’un plan de traitement et de suivi régulier avec un professionnel de santé (par exemple, une consultation médicale régulière pour ajuster le traitement médicamenteux).
  • Le recours à des outils d’auto-surveillance pour suivre l’évolution de l’humeur et repérer rapidement toute instabilité émotionnelle.
  • La création d’un réseau de soutien composé d’amis, de la famille et / ou de professionnels de santé pour offrir une écoute attentive et un soutien pratique.

Si vous vous demandez comment aborder et soutenir une personne atteinte de troubles bipolaires, il est tout aussi crucial de savoir ce qu’il ne faut pas leur dire. Lisez notre dernier article sur les 10 choses à ne pas dire à un bipolaire pour mieux comprendre et éviter des erreurs courantes.

Maintenir un rythme de vie stable

Il est essentiel pour les personnes atteintes de trouble bipolaire d’avoir un mode de vie régulier pour contribuer à la stabilisation de leur humeur. Cela comprend :

  • Avoir des horaires de sommeil réguliers, en se réveillant et en se couchant à la même heure chaque jour.
  • Prendre les repas à des heures fixes.
  • Faire une activité physique modérée chaque jour.
  • Planifier des activités sociales pour maintenir un équilibre entre solitude et interactions sociales
A lire également  Les bipolaires sont-ils intelligents ?

Gestion des relations interpersonnelles

Dans certains cas, vivre seul peut être bénéfique pour les personnes atteintes de trouble bipolaire. En effet, cela leur permet de mieux gérer certaines situations difficiles :

  • L’autonomie dans la gestion des symptômes : sans colocataire ou partenaire qui puisse potentiellement faire « pression » ou exprimer son inquiétude, la personne bipolaire apprend à connaître ses propres limites et à repérer les signes précurseurs d’un épisode maniaque ou dépressif. Ceci contribue à renforcer l’estime de soi et le sentiment d’efficacité personnelle.
  • La maîtrise de l’environnement personnel : lorsqu’on vit seul, on est libre de créer l’espace qui nous convient le mieux pour prendre soin de notre santé mentale, sans devoir composer avec les goûts et les contraintes d’un colocataire ou d’un partenaire.

Nécessité d’un réseau de soutien

Même si ces avantages sont non négligeables, une personne atteinte de trouble bipolaire ne doit pas se couper complètement du monde extérieur et a besoin de constituer un réseau de soutien. Un équilibre doit être trouvé entre autonomie dans la gestion des symptômes et interactions sociales enrichissantes.

Les risques de vivre seul avec un trouble bipolaire

Toutefois, il existe certains défis et risques qui peuvent survenir lorsqu’une personne atteinte de trouble bipolaire vit seule :

  • L’isolement social : Le manque d’interactions quotidiennes peut aggraver les symptômes dépressifs et accroître le sentiment de solitude.
  • Une surveillance médicale moins robuste : Les personnes qui vivent seules ne peuvent pas forcément compter sur l’aide d’un colocataire ou d’un partenaire pour repérer les signes d’un épisode maniaque ou dépressif et d’éventuelles complications liées au traitement médicamenteux. Idéalement, des visites régulières chez un professionnel de santé devraient compenser cette absence de vigilance quotidienne.
  • La prise en charge des responsabilités domestiques : La gestion des tâches ménagères, des finances personnelles et des autres aspects de la vie quotidienne sans aide peut être difficile, surtout pendant les périodes de manie ou de dépression. Il est donc possible que certaines responsabilités soient temporairement négligées.
A lire également  Bipolaire et méchanceté : conseils pour les proches

Le rôle des aidants naturels

Dans certains cas, la présence d’un aidant naturel (membre de la famille, ami proche ou partenaire) peut s’avérer bénéfique pour une personne atteinte de trouble bipolaire vivant seule. Les aidants naturels peuvent fournir un soutien émotionnel et instrumental pendant les épisodes maniaques ou dépressifs, en apportant une aide pratique (par exemple, réaliser des courses alimentaires), assurer un suivi médical ou intervenir en cas de comportements potentiellement à risque.

Ils sont souvent les premières personnes à détecter les signes d’un épisode maniaque ou dépressif chez la personne qu’ils accompagnent. Ils peuvent ainsi l’inciter à consulter son médecin pour prévenir ou traiter tout dérèglement de l’humeur.

Dans la mesure où ils ont été formés aux techniques spécifiques de communication et de résolution de problèmes propres au trouble bipolaire, les aidants naturels peuvent contribuer à améliorer le fonctionnement quotidien et général de la personne concernée.

Il n’existe pas de réponse unique à la question « Un bipolaire peut-il vivre seul ? ». Chaque individu est différent, et certaines personnes atteintes de trouble bipolaire parviendront à vivre seules avec succès en mettant en place des adaptations spécifiques et en sollicitant leur réseau de soutien.

D’autres préféreront compter sur la présence d’un colocataire ou d’un partenaire pour pallier aux défis liés à la gestion du trouble bipolaire. Dans tous les cas, une collaboration étroite avec un professionnel de santé est primordiale pour garantir une prise en charge optimale de cette condition.

Autres articles

10 choses à ne pas dire à un bipolaire

La bipolarité est un trouble mental caractérisé par des périodes d'excitation et de dépression. Les personnes atteintes de cette maladie font face à de nombreux défis dans leur vie quotidienne. Il est essentiel pour les proches de comprendre et de soutenir ces...

Que devient un bipolaire sans traitement ?

Le trouble bipolaire est une maladie mentale chronique qui se caractérise par des changements d'humeur allant de la dépression à la manie ou l'hypomanie. Le traitement du trouble bipolaire s'avère essentiel pour aider les personnes atteintes à stabiliser leur humeur...

Le bipolaire menteur et manipulateur : explications et conseils

Ce n'est pas un secret que la maladie bipolaire est souvent stigmatisée et mal comprise par la société. Les personnes bipolaires sont fréquemment qualifiées de menteurs, de manipulateurs, voire de narcissiques. Si ces comportements peuvent effectivement se manifester,...

Les bipolaires et l’amour : vivre avec une personne bipolaire

La bipolarité est une maladie psychiatrique qui se traduit par des variations extrêmes de l'humeur, passant de phases de dépression à des phases d'exaltation. La bipolarité touche plus de 1% de la population mondiale. Comment cette maladie affecte-t-elle les relations...

Bipolaire et méchanceté : conseils pour les proches

Le trouble bipolaire est une maladie qui affecte le système nerveux central, conduisant à des variations extrêmes de l'humeur, des comportements, de l'énergie et de la capacité à effectuer des tâches quotidiennes. Le lien entre la bipolarité et la méchanceté n'est pas...

Les bipolaires et l’argent : une gestion difficile

Vos finances sont-elles en montagnes russes ? Vous vous demandez pourquoi, malgré vos efforts, vous ne parvenez pas à maintenir une stabilité financière ? Vous vous sentez peut-être submergés par les dettes et les dépenses impulsives ? Ces situations peuvent être...

Peut-on devenir bipolaire du jour au lendemain ?

Dans notre société actuelle, il est fréquent d'entendre parler des troubles de l'humeur et du comportement. Parmi les pathologies psychiatriques les plus connues figure le trouble bipolaire, maladie qui touche près de 2% de la population mondiale. La question se pose...

Les bipolaires sont-ils intelligents ?

Le trouble bipolaire, autrefois connu sous le nom de psychose maniacodépressive, est une maladie qui touche de nombreuses personnes douées dans divers domaines tels que la science, l'art ou encore la philosophie. Alors, pourrait-il y avoir un lien entre intelligence...

Couper les ponts avec un bipolaire : une bonne idée ?

Dans la vie, les relations humaines sont parfois compliquées. Surtout lorsqu'il s'agit de gérer une relation avec une personne atteinte de troubles bipolaires. Cette maladie, souvent mal comprise ou stigmatisée, peut engendrer des situations difficiles, voire...

Le lithium a changé ma vie : traitement des troubles bipolaires

Dans la vie de nombreuses personnes souffrant de troubles bipolaires, le lithium est devenu un allié précieux. En régulant les phases de manie et de dépression, il permet à ces patients de mener une vie plus équilibrée et sereine. Un traitement efficace contre les...